Entretien du jardin: trouver un jardinier à domicile

Publié le : 21 octobre 20199 mins de lecture

Un jardinier qualifié propose bien plus qu’un simple arrosage de vos plantes et un désherbage. Il doit en effet connaître son métier, être capable d’améliorer votre espace en fonction de vos exigences. De nombreux propriétaires n’ont ni le temps ni l’expertise nécessaire pour entretenir leurs plantes. Que devriez-vous rechercher exactement lorsque vous songez à embaucher un jardinier domicile ? Ce guide complet vous aidera à choisir un professionnel qui correspond à vos besoins.

 Quels sont les travaux à effectuer ?

Vous devez comprendre ce que fait exactement un expert dans ce domaine. En général en tant que jardinier qualifié, il possède un savoir-faire conséquent dans ces divers domaines :

– Conseil et planification de la composition d’un jardin.

– Choisir les plantes qui conviennent le mieux au climat de votre région et à l’emplacement de votre propriété.

– Vous aider à acheter les bonnes plantes ou semences.

– Planter de nouvelles fleurs et de nouveaux arbres.

– Arroser et entretenir les plantes.

– Traiter et prévenir les infestations végétales.

– Maintenir le sol en bonne santé pour une croissance optimale.

– Réaliser le désherbage et les autres tâches d’entretien du jardin

Cependant, il est vraiment important de ne pas confondre le métier de jardinier et de paysagiste. Un architecte paysagiste s’occupe du paysage et de son apparence. Il prend en charge l’aménagement paysager et travaille en collaboration avec certaines équipes. La plupart des architectes paysagistes supervisent des projets d’aménagement. L’autre différence majeure est l’étendue du travail. En effet, un paysagiste a généralement besoin d’un ou de plusieurs types de licences pour pouvoir exercer. Il peut par exemple avoir besoin d’un permis de bétonnage ou de pavage pour effectuer des travaux d’aménagement paysager. Pour la construction d’un patio ou d’une pergola, par exemple, un permis spécifique est obligatoire. Un paysagiste peut aussi avoir besoin d’utiliser un équipement lourd ou de superviser des conducteurs d’équipement lourd.

Où trouver un bon jardinier ?

Vous savez parfaitement que parfois, il est difficile d’opter pour un jardinier professionnel adapté parmi la pléthore d’offres qui existent sur le web. Pour vous aider à en trouver un qui soit compétent et qualifiévoici quelques étapes à respecter.

Renseignez-vous sur sa notoriété. En général, un jardinier de renom est toujours sollicité par la plupart des particuliers et professionnels. Cette notoriété peut être à la fois physique et virtuelle.

Vérifiez le permis de jardinage : la plupart des professionnels du jardinage possèdent une licence ou un permis pour pouvoir exercer sa profession en toute légalité.

Lisez les critiques en ligne sur les sites web indépendants et spécialisés. En effet les avis des clients témoignent de l’expérience et de la crédibilité du professionnel que vous embaucherez.

Demandez des références à d’anciens clients afin d’avoir un aperçu concret des compétences du jardinier.

Demandez une consultation gratuite. Cette étape vous permet de déterminer le jardinier domicile le mieux adapté à vos besoins. Promenez-vous dans votre cour avec eux et posez-leur des questions. Un bon professionnel devrait connaître au moins 80 % des plantes de votre propriété.

Faire appel à une entreprise spécialisée ou à un particulier ?

Faire appel à une entreprise experte dans le domaine du jardinage peut vous procurer plus de sérénité. En effet, elle possède toutes les compétences nécessaires pour réaliser un travail de qualité. De plus, les professionnels utilisés par les entreprises connaissent toutes les plantes adaptées au sol de votre jardin. Ils possèdent également le matériel nécessaire pour effectuer toutes les tâches. Des prestations sur mesure sont à votre disposition en fonction de vos besoins. En plus de l’expérience, une entreprise de jardinage met à profit son professionnalisme et sa rigueur à votre service.

Si au contraire, vous décidez de faire appel à un jardinier indépendant, vous bénéficiez également d’avantages non négligeables. Vous pouvez en effet vous passer de toutes les formalités administratives, et de choisir un mode de rémunération par le CESU (Chèque Emploi Service Universel). En outre, vous pouvez aussi avoir un crédit d’impôt dont le montant équivaut à la moitié des sommes versées. Mais l’inconvénient de ce système est que vous êtes tenu de fournir le matériel nécessaire et que vous êtes responsable de tout accident.

Connaître les exigences légales

Quelles que soient les qualifications du jardinier, exigez toujours des références. En effet, même un jardinier novice devrait être en mesure de vous fournir le numéro de téléphone d’une personne pour qui il a travaillé. Si vous constatez que le jardinier que vous avez embauché n’a pas exercé depuis un certain temps, confiez-lui les petites tâches pour que vous puissiez voir la qualité de son travail.

Un jardinier a toujours son propre matériel. S’il utilise le vôtre, et qu’il travaille régulièrement pour vous, il pourrait s’agir d’une relation employeur-employé plutôt qu’une prestation de service. De ce fait, vous aurez à assumer les responsabilités d’un employeur. Vous serez donc tenu responsable des blessures qu’ils pourraient subir en utilisant vos outils.

Il est également recommandé de vérifier si le jardinier a une assurance responsabilité civile, qui les protège contre les dommages qui pourraient survenir. Il se pourrait qu’il soit contraint d’utiliser des outils comme une tronçonneuse. Dans ce cas, vérifiez qu’il détient les certificats et les permis nécessaires.

Que vous embauchiez un jardinier travaillant pour une entreprise ou un qui est à son propre compte, il est utile de faire un devis. Cela est une preuve de la fiabilité du professionnel. Vous y trouverez tous les détails des tâches à effectuer ainsi que les coûts correspondants. Les tarifs varient d’une prestation à une autre. Les paramètres généralement pris en compte sont : la superficie de votre jardin, la fréquence des travaux ainsi que la région dans laquelle vous vous habitez. Ces critères ne sont pas les seuls et d’autres éléments peuvent également influer sur le coût.

À quelle fréquence faut-il faire appel à un jardinier ?

Beaucoup de propriétaires de jardins s’arrangent avec leurs jardiniers, sur la fréquence d’entretien de leurs jardins. Cette flexibilité est aussi valable si le professionnel a travaillé pour vous durant un certain temps. Mais lorsque vous commencez à travailler avec un nouveau jardinier, que ce soit sur une base régulière ou en tant que travail ponctuel, déterminez clairement vos attentes et exigences. Si vous en avez besoin régulièrement, convenez avec eux de la fréquence à laquelle ils viendront. Selon la taille du jardin, vous pouvez en avoir besoin une fois par semaine, tous les quinze jours ou même une fois par mois pendant la saison de croissance.

La prestation d’une journée d’un jardinier domicile peut comprendre la plantation d’un jardin ou d’un parterre de fleurs. Il peut aussi s’agir simplement de préparer votre propriété pour la saison. Les jardiniers qui travaillent chaque semaine se concentrent davantage sur l’entretien. Si vous n’avez pas du tout le temps de vous occuper de votre jardin, une prestation à long terme est plus recommandée.

Il est également important de convenir du mode et de la date de paiement. Certains jardiniers demandent à être payés en espèces, d’autres acceptent les chèques ou les paiements électroniques. Les paiements se font en général à la fin d’une semaine ou au mois. Néanmoins, consacrez toujours un moment pour discuter afin d’instaurer une relation de confiance. Vous pouvez en effet en apprendre plus sur les plantes et leurs propriétés ainsi que sur le mode d’entretien adéquat.

Plan du site